Étiquettes

,

Aujourdh’hui, petit sujet qui m’interesse énormément, c’est à dire: le pouvoir détergent ou lavant des tensioactifs= la SAL.

Je tenais à aborder le sujet car j’ai lu de nombreux articles très interessants sur les tensioactifs(je vous mets les liens en bas donc vous devez tout lire😉 ), qui expliquent les différents types, mais j’ai trouvé peu d’articles en langue française qui expliquent comment choisir les pourcentages pour chaque produit selon leur pouvoir lavant, ce pourquoi j’ai décidé d’approfondir le sujet!

Selon quels critères choisit-on les tensioactifs?

-selon leur structure chimique:bien les choisir  permettra d’avoir un produit fini plus ou moins dense, moussant, émulsioné, filmogène,etc…

-le produit fini désiré (shampoing, gel douche, gel intime…),

-la personne qui utilisera le produit (si il s’agit d’un enfant le produit sera plus délicat, si la personne a une peau sensible, le pouvoir détergent devra étre moins fort, etc…)

Pour le premier point, vous trouverez de nombreuses explications sur les articles ci dessous, mais pour les deux derniers, il est important d’approfondir et  parler de la SAL. Et oui, car selon le produit fini désiré et selon l’utilisateur du produit, il sera important de calculer le pouvoir détergent ou lavant du produit qui doit varier selon ces cas et donc, de « jouer » avec les pourcentages des TA utilisés.

Donc, la SAL, c’est quoi?

Sal signifie: Sostanza Attiva Lavante(en italien.En français ça va donner …… »substance active lavante”, pas compliqué hein:)). Elle détermine en pourcentage le pouvoir “lavant” d’un tensioactif, ou d’un produit qui en contient(active matter en anglais). Ce therme est utilisé dans le manuel du cosmétologue italien (“manuale del cosmetologo”), livre universitaire publié en 2007 qui contient à peu près 1000 pages dont plusieures dédiées à cet argument.

En bref et en simple,chaque tensioactif a son pourcentage de “substance active lavante” et si l’on n’effectue pas le calcul de la SAL, on peut créer un produit qui lave trop ou trop peu selon le produit fini desiré ou selon l’utilisateur du produit.

Quel doit etre donc la SAL de nos produits?

-pour un gel intime la SAL doit être comprise entre 5 et 10%
-pour un gel douche la SAL doit être comprise entre 18 et 25%
-pour un shampoing la SALdoit être comprise entre 10 et 15%
-pour un gel nettoyant visage la SAL doit être comprise entre 5 et 10%
-pour un gel douche enfant la SAL doit être comprise entre 12 et 15%
….

Ou trouver donc ces pourcentages?

On les trouve écrits sur les fiches techniques des tensioactifs (pas tous les fournisseurs l’écrivent sur l’étiquette) et sur internet.
Je vous écris ci dessous la sal de quelques tensioactifs qui nous aideront ensuite à faire un exemple:

Coco-glucoside> 51-53%

Decy glucoside>51/55%

Lauryl glucoside>50/53%

Cocamidopropyl betaine>29/32

Babassoumidopropyl betaine>34/38%

Coco-glucoside & glyceryl oleate>50/55%

Sodium lauroyl sarcosinate>29/31%

Sodium coco sulfate>92/95%

Comment calculer le pouvoir lavant d’un produit?

La SAL ne correspond pas au poucentage des tensioactifs contenus dans un produit car ceux ci sont composés de substances non lavantes(ex:eau). Pour calculer le pouvoir lavant d’un produit, il suffit de multiplier le pourcentage de la sal attribué au tensioactif par le pourcentage utilisé pour chaque produit, faire de même pour tous les tensioactifs du produit puis ensuite les aditionner et diviser par 100…(ella a dit QUOI????? :)).

En fait c’est très simple. Je vous donne un petit exemple avec une formule simple:

Eau 69,4%

Lauryl glucoside 15%

Babassumidopropyl betaine 10%

Cocoglucoside & Glyceril oleate 5%

Conservateur 0,6%

Il suffit de faire:

15x 50(sal lauryl glucoside)+10×34(sal betaïne)+5×50(sal cocoglucoside and glyceryl oleate)=1340
1340÷100 =13,40%

Dans ce cas nous avons un produit qui a un pouvoir lavant trop élevé si il s’agit d’un gel detergent intime, trop faible si il s’agit d’un gel douche et juste si il s’agit d’un shampooing. Facile non ?:mrgreen:

Conclusion:

Pour faire un bon produit lavant il faut donc:
– choisir les tensioactifs selon le produit fini désiré et donc selon la structure chimique du tensioactif
-puis calculer la SAL selon l’utilisateur, le produit fini, etc…

Voilà, j’espère que c’est assez clair…je vous avoue que cet article est prêt depuis longtemps mais j’avais du mal à le rédiger car j’étudie beaucoup sur ce sujet en italien et j’ai du mal à bien m’expliquer en français..

Je ferai bientôt un autre article sur la combination des TA donc restez dans les parages ;)!
(Voici le lien direct à mon article sur la liste des SAL des tensioactifs
http://lescoquelicotsdecaro.com/2014/09/23/liste-de-la-sal-des-tensioactifs/)

Voilà, n’hésitez pas à me suivre sur le blog en vous inscrivant (ce serait top!), à donner vos retours, à critiquer, bref, on est là pour échanger quoi!😉

Articles intéressants en français sur les TA:
http://danserenpetiteculotte.wordpress.com/2014/04/08/focus-famille-dingredients-les-tensioactifs/
http://cosmessencebio.blogspot.it/p/tout-savoir-sur-les-tensio-actifs.html
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doschim/decouv/cheveux/loupe_familles.html
Sources:
Forum di lola
Manuale del cosmetologo